Mathilde Final.png

MATHILDE BÉNÉVOLE A TOULOUSE

Qui es-tu ?

 

Je m'appelle Mathilde, toulousaine depuis presque 10 ans et bénévole à La Cloche Toulouse depuis le début du second confinement.

                              

Qu'est ce que tu apprécies le plus à La Cloche ? 

Il y a trois ans à Lille, j'ai participé à un Apérue avec une copine, c'est à ce moment que j'ai découvert La Cloche. La philosophie m'a de suite plu. C'est le rapport simplement inclusif et ouvert entre les personnes, l'espace laissé à la rencontre que permet La Cloche qui m'a marqué. Les voyages et l'ailleurs m'ont laissé entrevoir ce manque de lien et la peur que nous pouvons avoir de l'autre en France. La Cloche est en accord avec une idée de la société telle que je l'attends, plus altruiste et solidaire, à la fois à contre courant et en même temps allant vers un bon sens nécessaire, sans doute recherché par beaucoup d'entre nous.

 

Qu'est ce que t'apportes cette expérience ?

 

Ce bénévolat à La Cloche m'apporte un autre regard sur la "vie à la rue", sur le quotidien des personnes sans domicile fixe bien que toujours partiel. Cette expérience apporte un autre regard sur la ville, une autre perception, par les différentes rencontres que l'on fait. Elle permet de se rendre compte que dans un même espace, cohabitent des quotidiens très différents, et La Cloche laisse se créer cette connexion. La Cloche est forte aussi d'une certaine solidarité d'égal à égal, sans jugement et laissant place à la simplicité dans les rapports humains et par là, la Cloche est très enrichissante car nous avons tous à nous apporter des uns des autres.

 

Si tu avais un super pouvoir lequel aimerais tu avoir ? 

 

Savoir jouer de n'importe quel instrument instantanément !